Bougie Odoriférante - Conversation dans un Parc - Buly x Louvre

€150

Des touches acidulées de menthe poivrée et de bergamote dans un imposant bouquet de roses ottomanes

Conversation dans un parc, de Thomas Gainsborough, par le parfumeur Dorothée Piot

Description :

Formulées exclusivement à base de composants végétaux, les bougies parfumées de l’Officine Universelle Buly sont sans paraffine et sans dérivé minéral issu de la pétrochimie. Leur cire douce est naturelle, fabriquée à base de riz, de soja et de coprah ; leur mèche est faite de coton pur et permet une combustion régulière. Sans aucune nocivité, la qualité végétale des cires choisies par Buly permet de préserver l’intégrité et la vérité des huit parfums créés pour l’atmosphère en exprimant toute leur force et toutes leurs nuances. 

Taillée dans une mosaïque issue des palais vénitiens, des Doges comme celui de la Ca’ d'Oro, la cire précieuse et parfumée se retrouve dans un vase fait d’émaux, de pâtes de verre et de matières fines.

Senteur :

Contre le rideau vert et boisé d’un théâtre du tendre, un trait de soleil aux accents de baies et d’agrumes illumine le temple de l’âme. Sur un tapis de menthe poivrée, les pétales soyeux de la robe s’épanouissent comme le cœur d’une rose ; l’émotion vient aux joues ; dans l’air volent les mots de rien du tout.

Conseils :

Il suffit de coiffer la bougie après l’avoir éteinte pour faire taire son parfum. Toujours l’éteindre une fois que la couche supérieure de cire est liquide : le parfum est alors à sa diffusion optimale. Rien ne sert de la laisser brûler. 

L’Officine Universelle Buly rappelle qu’il faut toujours veiller à la parfaite extinction d’une bougie avant de quitter la pièce où elle brûle et qu’il est impératif de placer les bougies hors de portée des enfants.

En savoir plus sur l'œuvre , cliquez ici.

à découvrir